Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 13:11

WEB-IMG_0476.jpgWEB-IMG_0813.jpg

cubes avant restauration                       modèle de cubes peint par Seignac - restauré

 

RESTAURATION D’UN TRES GRAND JEU DE CUBES FIN 19e

 

 

Impressionnant !

Nombre de cubes : 70 !

Dimensions : 32 X 44 cm !

Poids : 5 kg !

 

Il s’agit plus d’une jeu de cubes pour jeune fille ou adulte que pour jeune enfant, au vu des diverses illustrations et de la difficulté à différencier les modèles les uns des autres une fois mélangés (j'en sais quelque chose, ça m'a pris un certain temps !).

 

Il n’avait plus sa boîte et il ne restait plus que 4 modèles sur 6, très endommagés, mais des modèles signés et de peintres assez connus :

 

Daniel RIDGWAY KNIGHT (1839 Philadelphia – 1924 Paris)

 

Ce peintre américain est venu à Paris en 1861 pour étudier la peinture à l’Ecole des Beaux-Arts avec Cabanel comme professeur. Il a ensuite étudié dans l’atelier de Charles Glevre puis dans celui de Jean-Louis-Ernest Meissonier. Il a eu son atelier à Poissy, a rencontré Renoir et Sysley. Il a été fortement impressionné par Jean-François Millet lorsqu’il peignait à Barbizon mais trouve que ses œuvres sont trop fatalistes, il préfère peindre le peuple dans ses bons moments de tous les jours : des paysanes dans la nature ou aux taches ménagères. Il a aussi beaucoup utilisé les peintures qu’il a faites de son jardin à Rolleboise à l’ouest de Paris. C’était un peintre naturaliste.

 

Ce peintre est redevenu très populaire depuis les années 1980 aux Etats Unis.  Ses œuvres sont aujourd’hui très recherchées sur le marché international et sa côte monte de plus en plus.

 

La médaille d’argent et la croix de la légion d’honneur lui ont été décernées à l’Exposition Universelle de Paris en 1889. En 1893, il reçut la médaille d’Or de l’Académie des Beaux-arts de Pennsylvanie à Philadelphie.

WEB-IMG_0478.jpg 

 

  cubes et modèle avant restauration 

 

 WEB-IMG_0479.jpg

 

  Modèles après restauration 

WEB-IMG_0817.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 WEB-IMG_0816.jpg

 

  

Guillaume SEIGNAC (1870 Rennes-1924 Paris)

 

Peintre académique français ayant appartenu à l’école d’Ecouen. Il étudia son art avec Tony-Fleury, Gabriel Ferrier et surtout William Bouguereau qui exerça une grande influence sur lui tant dans le choix des thèmes traités que dans la technique utilisée qui accorde une grande importance à la qualité du dessin. Il expose régulièrement aux salons, où il est récompensé en 1900 par une mention honorable et en 1903 par une médaille de troisième classe. Les femmes constituent son sujet de prédilection, qu’il peint souvent dévétues dans une atmosphère antique ou mythologique. 

 

Cubes et modèles avant restauration 

Le modèle restauré est plus bas sur le dessus de la boîte. 

   WEB-IMG_0472.jpg

WEB-IMG_0473.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   

 

Hans ZATZKA (1859 Vienne – 1945 Vienne)

 

C’était un peintre autrichien de style académique et religieux, connu aussi sous le nom de P. RONSARD, Joseph BERNARD et Bernard ZATZKA. Il a été élève de l’Académie des Beaux-arts de Vienne de 1877 à 1882. Il a ensuite voyagé et étudié la peinture en Italie. Il décora de nombreuses églises de fresques et de portraits. Il aimait peindre des femmes idillyques et sensuelles, des elfes, des anges gardiens, des cupidons. Il illustra aussi beaucoup de cartes postales.

  

 

  avant et après 

WEB-IMG_0481-copie-2.jpg    restauration 

 

WEB-IMG_0814-copie-1.jpg 

 

Les modèles étaient déchirés en plusieurs morceaux et grossièrement recollés au dos au sparadrap. Il a fallu décoller tout cela, les doubler et faire les retouches nécessaires, soit environ 10 H de travail pour les 4.

    

En ce qui concerne les cubes, il n'y avait pas de parties manquantes mais une grande usure sur toutes les arêtes qui gênait un peu la lecture. Les 6 faces ont été restaurées à raison de 2 à 3 H par face, soit près de 15 H de travail.

 

Enfin la boîte a été recréée de toutes pièces  : elle est faite d'un fond et d'un couvercle qui s'emboîtent, en carton épais recouvert d'un tissu vert. Le couvercle a été illustré d'une photocopie laser d'un des modèles restaurés de la boîte de cubes.

 

Cette boîte ne prétend pas être authentique mais permet simplement de ranger ces cubes de façon pratique et  esthétique.

 

 

WEB-IMG_0818.jpg 

WEB-IMG_0812.jpg

 

 

Cubes restaurés

avant et après

 

WEB-IMG_0480.jpgWEB-IMG_0811.jpg

 

 

 

 

 

 Donc au total, une  petite trentaine d'heures de travail seulement !

 

 

(Source concernant les peintres : Wikipédia)

 

 

 

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 16:46

 

 

IMG_0385.JPG

 je remercie tous les internautes qui sont venus consulter mon blog  cette année et qui apprécient mon travail ainsi que les nombreux Colombiens qui se sont déplacés au marché de Noël pour venir admirer mes encadrements, restaurations diverses de gravures, livres pour enfants et jeux anciens....

 

 

 Très bon Noël

et rendez-vous à l'année prochaine !

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 16:47

 

 

 

 

RESTAURATION D’UNE GRAVURE SUR BOIS DE DURER

SUR PAPIER CHIFFON VERGE – 16 éme Siècle

 

 

WEB IMG 7022

 

Albrecht DURER né à Nuremberg en Allemagne (1471-1528) était le fils d’un orfèvre. Son grand-père orfèvre puis imprimeur s’est rendu compte très tôt de son don pour le dessin lors de son apprentissage au métier d’orfèvre et son père l’autorisa à entrer à 15 ans dans l’atelier du peintre Michael WOLGEMUT où il resta 3  ans et apprit toute les techniques et notamment celle de la gravure sur bois.

Durer servi plus tard de référence aux graveurs italiens et nordiques qui lui succédèrent.

WEB IMG 7031

 

 

 

La gravure sur bois que j’ai eue à restaurer s’appelle « la mise au tombeau » et fait partie d’une série de 12 gravures, intitulée « LA GRANDE PASSION SUR BOIS » (1511)  accompagnée au dos de vers latins de Benedikt CHELIDONIUS.

Les bois sont encore visibles aux British Museum.

 

Il s’agirait d’un original selon expertise faite par le possesseur de cette oeuvre.

 

 

WEB IMG 7024 

La gravure est déchirée en trois morceaux, elle a 3 angles atrophiés et elle est très détériorée, le papier est fissuré un peu partout et il y a de nombreuses lacunes dans le graphisme.

  

  

 ORIG-TRAITEE-IMG_7023-copie-1.jpg

 WEB IMG 7032

 

  

 Cette gravure avait déjà été partiellement restaurée  il y a quelques décennies mais les morceaux n’avaient pas été remis correctement en place (pas jointifs), on avait utilisé localement un simili japon assez opaque et d’une teinte beaucoup plus foncée que la gravure. Cette restauration ne permettait plus de lire une partie du texte latin au verso. elle comportait également 2 grosses charnières en papier sur le côté gauche sur le verso ainsi que des taches orangées. Le papier était aussi très gondolé.

 

 

 

 

 

WEB IMG 9156WEB IMG 9159

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Le travail a été le suivant : 

 

. la dépose des précédentes restaurations,

. le nettoyage et l’atténuation des taches au verso à défaut d’avoir pu les éliminer complètement,

. un facing et un doublage avec un chanvre de manille de 9 gr qui permette de lire le texte en latin au verso,

WEB IMG 9162 

 

. un encollage réversible pour une belle  mise à plat,

. le comblage des lacunes (réfection des 3 angles manquants et de 33 autres

  manques de papier dans le graphisme),

WEB IMG 9338

 

. l’estompage des pièces de comblage à la teinte du

  papier d’origine,

. et pour finir un montage réversible conservation PH neutre avec un contre-collé vergé et un carton de fond Museum pour pouvoir stocker et consulter sans dommage cette magnifique xylographie !

 WEB IMG 9344

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WEB IMG 9330

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 09:05

  RETROSPECTIVE DES ŒUVRES DE BELA VÖRÖS

1899 - 1983

 

 

La ville de Sèvres expose actuellement à l’Hôtel de Ville  jusqu’au 30 septembre 2011 les différentes œuvres d’un artiste méconnu.

 

J’ai eu pour cette circonstance l’opportunité d’avoir à encadrer une dizaine de ses peintures et dessins.

 

 

 

 

 

2-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_48.jpg 

. 12-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_4.jpgBéla Vörös (1899-1983), sculpteur hongrois de naissance et français d'adoption, a vécu et travaillé à Sèvres de 1948 à sa mort. Cette rétrospective exceptionnelle présente des sculptures, peintures et dessins préparatoires réalisés de 1920 à 1970 et met également en avant son travail de l'ivoire et des objets décoratifs.  

 

 

 

 

 

   Béla VÖRÖS dont l’œuvre ne peut ni se réduire à ses influences cubistes ni à l’art déco, tant elle estatemporelle et singulière, a fait l’éclatante démonstration que l’on peut rester fidèle aux formes figuratives tout en créant un langage nouveau. De son vivant, il a exposé aux côtés de peintres illustres tels que Léger, Matisse, Picasso. Ses œuvres se trouvent désormais dans plusieurs musées en Hongrie (Musée Bálint Balassi à Esztergom, Musée des Beaux-Arts de Budapest, Galerie Nationale de Budapest, Musée de Pécs) et en France (Musée Poulain à Vernon). 

 

47-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_4.jpg

97-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_4.jpgVenez nombreux découvrir cet artiste dont les œuvres dégagent émotion, puissance, dynamisme, sobriété,  pureté, aucune ne peut laisser indifférent. 90 Vernissage expo Bela Voros a la mairie de Sevres - MK3 4

 

 

93-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_4.jpg 

 

Plus de photos du vernissage de l’exposition sur le site : www.pbase.com/debetencourt/expo_bela_voros_a_sevres_

 

 

Hôtel de Ville

54 Grande Rue

92310 SEVRES

tél : 01 41 14 10 10

du lundi au vendredi 8 H 30 – 12 H 30 et 13 H 30 – 17 H 30

le samedi 8 H 30 – 12 H

 

44-Vernissage-expo-Bela-Voros-a-la-mairie-de-Sevres---MK3_4.jpg

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 20:07

 

 

                                          C E N D R I L L O N

 

WEB-IMG_4590.jpgWEB-IMG_4602.jpg

    

                  avant et après restauration

 

Ce pop-up date de 1959, il a été illustré par Vojtech KUBASTA (1914-1992) imprimé en Tchécolslovaquie  et édité par ARTIA DEL DUCCA à Paris.

 

KUBASTA est un illustrateur de livres pour enfants et un ingénieur en papier. C’est un des artistes les plus remarquables et imaginatifs du 20e siècle dans ce domaine. En combinant ses multiples talents en architecture, arts graphiques, théatre de marionnettes, folklore tchèque, il a créé plus de 300 titres, fut traduit en 37 langues et publié sur tous les continents.

 

Il a commencé à travailler pour ARTIA (l’imprimerie d’Etat de Prague) dans les années 50 après avoir travaillé beaucoup dans la publicité.

 

Il a créé son premier pop-up au milieu des années 50. Son but était de faire un petit théatre pour enfant à l’intérieur d’un livre. Il n’aimait pas la géométrie mais il était maître dans cette science pour créer des perspectives et des systèmes ingénieux pour animer ses livres.

 

Ses tous premiers modèles de livres de contes avaient des tirettes qui animaient même les couvertures.

 

WEB-IMG_6744.jpg

 

WEB-IMG_6734.jpg

Dans les années 60, Kubasta après avoir illustré des quantités de contes, a créé ses propres héros : TIP ET TOP qu’il voulait représentatifs de garçons pré-ados de la moitié du 20e siècle.

Il leur a cherché un nom simple, compréhensible et prononçable dans toutes les langues. Il  a intégré dans ses pop-up tout son humour, sa joie de vivre, sa curiosité pour la technologie… 

Voici quelques titres : "TIP + TOP dans la lune", "TIP + TOP et les automobiles", "TIP + TOP + TAP et les bateaux", TIP + TOP + TAP en parachute.... 

WEB-IMG_6503.jpg             WEB IMG 6505

 

 

123198-1-.jpg     flug-2-.jpg

 

CENDRILLON

 Il s’agit de l’un des tous premiers pop-ups fabriqués en Tchécoslovaquie et qui furent tant en vogue dans les années 60-70.

 Celui-ci avait les coins très fatigués, le dos avait été réparé avec plusieurs adhésifs (du transparent + du rouge + et du vert !)

 Il a fallu démonter le dos, décoller les adhésifs, restaurer le dos et les deux couvertures, réparer et consolider les tirettes et découpages abîmés, déchirés ou manquants.

Voici des détails de mon travail, avant et après restauration.

 

32-ORIG-TRAITEEIMG_4591.jpg  WEB-IMG_4600.jpg

      

      WEB-IMG_4599.jpg    WEB-IMG_4608.jpg

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 20:38

    « LA CARICATURE MORALE, RELIGIEUSE,

LITTERAIRE ET SCENIQUE»

 

FIN DE LA PREMIERE MOITIE DU 19éme SIECLE - 1830-1840

 

Ce journal satirique hebdomadaire LA CARICATURE fut fondé par Charles Philippon en 1830 afin de combattre le pouvoir de Louis-Philippe. Il fonda également une association pour la liberté de la presse car son journal était constamment sujet à la censure royale.

 

Les souscripteurs recevaient chaque mois en contrepartie de leur financement une grande lithographie entre août 1832 et 1834. Il s’agissait de lithographies satiriques et souvent anticléricales doublées d’une deuxième petite lithographie figurant une porte qui cachait la satire en elle-même. En soulevant la porte, on comprenait mieux la légende….

 

 

 

 

Documents-restaures 0118-web            Documents-restaures 0120-web

 

 

 Avant et après restauration

 

Documents-restaures 0278-modifiée           Documents-restaurés 0279-modifié 2003

 

  Légende de la lithographie : MANUSCRITS RESERVES

A NOTRE REVERENTISSIME ABBE

 

Lorsque l'on ouvre la porte de la bibliothèque, on découvre une femme un peu déshabillée assise sur un sofa !

 

 

Les plus grands caricaturistes en furent les illustrateurs comme Daumier, Traviès, Grandville..

(Source : WIKIPEDIA)

 

Ces lithographies ont été éditées chez AUBERT, galerie Vérot-Dodat à Paris. 

 

J’ai récupéré sur une brocante un petit lot de ces lithographies dans un état de moisissure et de délabrement extrême mais les sujets en valaient le mal que je me suis donnée pour les restaurer ! Voyez-vous même...

 

LE GEOLIER - 1832

On voit ici un geôlier et derrière la porte du cachot se trouve une femme (la liberté de la presse probablement) bâillonnée avec pour légende : "Le cachot sera désormais une vérité".

 

            1 LE GEOLIER avt restauration                         2 détail moisissures

On voit ici combien le papier a souffert de l'humidité, il a perdu toute sa structure et tombe en poussière. Il va falloir ôter toute cette partie malade pour greffer du papier sain de même nature.

 

            3 fenêtre ouverte avt restauration                        4 après restauration

                Avant restauration                                     Après restauration

 

ELLE S'HABILLE

 

Sur cette lithographie, on voit un homme qui attend dans le salon mais qui est impatient de voir ce qui se passe derrière la porte, penché sur la serrure... La femme qu'il attend s'habille...

 

Malheureusement le papier est complètement moisi dans la marge de gauche et il manque une partie de la porte dont j'ai pu récupérer quelques morceaux en lambeaux. Pour la bonne lisibilité du document, il va falloir reconstituer cette partie manquante.

          1 ELLE S'HABILLE - avt restauration                           2 ELLE S'HABILLE détail sous la fenêtre

          3 ELLE S'HABILLE après restauration                           4 ELLE S'HABILLE détail de la fenêtre entre-ouverte après restauration

 

ET MON ENFANT, DEPUIS LA REVOLUTION, NOUS SOMMES COMME VOUS

 

On voit une femme en guenilles portant un bébé et frappant à la porte d'un presbytère avec à l'extérieur un tronc pour les pauvres et une affichette où il est écrit : secours aux indigents.

 

Malheureusement, l'aumône lui est refusée sous prétexte de la pauvreté des prêtres eux-mêmes.

         1 -NOUS-SOMMES-COMME-VOUS - avt restauration                        3 - fenêtre ouverte sur les curés qui font bonne chère

Mais, lorsque l'on ouvre la porte, on voit Messieurs les curés qui font bombance, bonne chère, bon vin, chansons et danses ! On se moque de qui ?    

          2 - détail de l'état de délabrement du papier                         4 - détail d'une déchirure

Le papier est comme vous le voyez toujours aussi délabré, la lithographie est déchirée en haut et en bas au niveau de l'ouverture de la porte.

Une greffe de papier sain a été faite, les déchirures ont été réparées, un estompage a redonné un bel aspect à ce document qui reflétait le comportement de certains écclésiastiques de cette époque...

         5 - après restauration - fenêtre fermée                           7 - après restauration fenêtre ouverte

6 - détail déchirure restaurée    

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 00:57

 

 

PRENEZ LE BUS MADELEINE – BASTILLE !

 

 

 

WEB-IMG_5372.jpg

 

 JEU DE LOTO-BUS

 

Ce jeu a été édité par GB & Cie N.K. ATLAS / Unis - France dans les années 20.

 

La boîte mesure 42,5 x 25,5 x 5 cm et comprend : 6 cartons en forme d'autobus où l'emplacement des passagers est marqué par 15 cases numérotées, 1 boîte de vignettes représentant les voyageurs (6 séries identiques de 15); 1 boite avec un sac en toile contenant des jetons numérotés; 1 boite de petits jetons circulaires  pour les mises, 1 règle du jeu collée à l'intérieur du couvercle.

 

Pour gagner, il faut avoir rempli le premier son autobus avec un chauffeur à casquette, et ses 14 passagers (une Bretonne, un militaire, une grand-mère, un écolier, un noir en costume, une femme en manteau de fourrure, etc…)

 

J’ai acquis ce jeu dans cet état-là :

 

WEB-img_3395.jpg

 

 WEB-img_3394.jpg

 

WEB-img_3396.jpg

   WEB-img_3401.jpg

 

 

 

 

La boîte était toute gondolée, la chromolithographie du couvercle était atrophiée et tachée, un angle du couvercle était déchiré et il manquait du papier « serpent » rouge sur un côté , 2 sur les 3 boîtes de jetons avaient tous les angles ouverts, le fond de la boîte était enfoncé. Bref, pas mal de travail en perspective !

 

Après de nombreuses heures de restauration, voici le résultat :

 

WEB-IMG_5374.jpg

 

 

 

WEB-IMG_5373.jpg

 

WEB-IMG_5375.jpg   WEB-IMG_5376.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 15:41

 

           WEB-IMG_6488.jpg                   WEB-IMG_6329.jpg

 

 

On trouve souvent dans les vide-greniers ou les brocantes des esquisses, croquis ou études ayant servis d'entrainement ou de brouillon pour la réalisation d'oeuvres plus abouties.

 

Elles sont souvent laissées inachevées ou bien sont reléguées au fond d'un carton, ou encore ont traîné dans un atelier sans soin particulier.

 

Ces croquis au fusain qui ne sont pas signés sont souvent d'excellente qualité mais sont en général tâchés par des vernis d'atelier, des traces de café ou autre liquide inconnu,  ils ont été frottés, froissés, déchirés, écornés. On aimerait connaître leur histoire pour pouvoir plus facilement  effacer les  traces de leur vécu....

 

Malheureusement, le restaurateur ignore le long cheminement subi par l'oeuvre qui parvient entre ses mains. Mais comment ont été faites ces tâches ? Quelle en est leur nature ? Comment les retirer ? les estomper ? Chaque document pose une énigme et apporte ses surprises...

 

Un fusain n'accepte en général aucun apport d'humidité, encore moins de bain car il s'agit de charbon de bois déposé sur le papier et qui n'a souvent pas été fixé, s'agissant d'une étude. Il est donc très sensible au frottement et il est très délicat à nettoyer.

 

Voici en photo un exemple de croquis au fusain et au pastel gras restauré par mes soins.

 

 

              WEB-IMG_6330.jpg                    WEB-IMG_6489.jpg    

 

 

                                

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 11:36

 

Place aux jeux de société entre Noël et le jour de l'an !

 

 

web IMG 6288

 

 

J'ai fait l'acquisition d'un jeu de loto des années 50 (?) qui s'appelle le jeu des lettres françaises de la marque déposée WITHO. Il s'agit de réviser ses connaissances sur les auteurs français et leurs oeuvres depuis le Moyen-âge jusqu'aux contemporains de l'époque du jeu  (début 20e).

 

Cette partie de loto a été bien instructive, éducative et récréative, comme l'indique la notice !

 

  

Il y a 10 planches et 10 jetons en carton par planche soit 100 jetons au total, on tire un carton chacun son tour et on énonce soit l'oeuvre marquante d'un auteur, soit une date, soit son nom et il faut remplir le premier toutes ses planches, très joliment illustrées.

 

Madame Lucien Willemetz, créatrice de ce jeu affirme : "Jouez au LOTO DES LETTRES FRANCAISES et vos notes en classe n'y perdront rien.... au contraire ! "

 

 

LOTO DES LETTRES FRANCAISES 

Il ne me reste plus qu'à restaurer la boîte qui a un peu souffert. Un angle du couvercle est renforcé avec du scotch, ceux de la boîte sont bien fatigués...

 

 

 

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 09:13

 

 

MON PREMIER MARCHE DE NOEL S’EST TRES BIEN PASSE ET JE TIENS A REMERCIER ICI TOUTES LES PERSONNES QUI SE SONT DEPLACEES MALGRE LE FROID ET QUI SE SONT ARRETEES SUR MON STAND POUR ECHANGER SUR MON ACTIVITE ET MON SAVOIR-FAIRE.

 

WEB-IMG_6204.jpg

 

 

 

 WEB-IMG_6213.jpg

 

 

LE THEME DE CE MARCHE DE NOEL ETAIT « LES AGRUMES » . UNE PETITE EXPOSITION ET UNE DEGUSTATION NOUS ONT FAIT DECOUVRIR  DES FRUITS INCONNUS DU PLUS GRAND NOMBRE ET SAVOURER DE BONS GATEAUX A L’ORANGE ET AU CITRON.

 

 

 VIA CHOCOLAT NOUS A MEME CONFECTIONNE DES ORANGETTES AUX CHOCOLAT !

 

 

 

 

MERCI AUX ORGANISATEURS, AUX VISITEURS ET A TOUS LES PARTICIPANTS.

 

Repost 0
Published by atelier-du-49.over-blog.com
commenter cet article

L'Atelier du 49

Christine                                

Christine HERVOUIN

Restauratrice de documents graphiques, BD et de jeux de société anciens

Encadreur d'art
92700 COLOMBES
Tél : 06.89.55.10.06
email :
chervouin@wanadoo.fr
n° SIRET : 519 769 996 0001