Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

LA RESTAURATION DE BD

 

Mon goût pour la restauration du papier et pour l’enfantina en général m’a poussé à m’intéresser non seulement aux jeux de société anciens mais également aux bandes dessinées anciennes.

C’est ainsi que j’ai fait une une nouvelle formation qui me permet de vous proposer mes services dans ce domaine. Jugez en vous-même par l’exemple… voir mes photos de BD restaurées dans mon album photo.

 

 

 

          WEB IMG 5455                     WEB IMG 5488

 

De la restauration la plus lourde à la restauration la plus légère…

 

En fonction de l’état de la bande dessinée, il est parfois nécessaire lorsque des morceaux de couverture très importants comme les coins sont manquants de changer les plats, c’est-à-dire les cartons de couverture recto et verso. Pour cela , il faudra déposer tous les éléments de la BD : les plats, l’illustration du recto, du verso, le dos, la toile, le renfort de toile, etc…

 

Lorsque les coins sont juste un peu usés ou arrondis, on conservera les plats mais on reconstituera les coins  après avoir soulever délicatement l’illustration. Il faudra ensuite faire une incrustation de papier pour recouvrir les coins restaurés et les teinter dans le ton de la couverture.

 

Il est quelquefois également nécessaire de refaire les coutures ou de réagrafer la BD pour resolidariser les cahiers.

 

Le dos lui aussi peut être dans un état lamentable qui nécessite une réfection totale ou simplement un réencollage. Soit la toile peut être récupérée et on la double d’une toile neuve pour lui redonner un peu de rigidité, soit il faut  la changer. Si le dos est en papier, il faut toujours garder le plus d’éléments originaux possible, sinon on le change par un papier similaire.

 

Reste à remonter tous les éléments et à achever la finition par un bel estompage si nécessaire en préservant au maximum l’authenticité du document.

 

Cela demande beaucoup de temps, de patience et de minutie… ! et je ne vous parle pas des ratures, griffonnages, coloriages, signatures et autres surprises du genre qu’il est souvent bien difficile de faire disparaître.

 

N’oublions pas non plus que les pages de la BD, comme tout document en papier, peuvent être déchirées ou atrophiées, quelques heures de restauration en plus !….

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

L'Atelier du 49

Christine                                

Christine HERVOUIN

Restauratrice de documents graphiques, BD et de jeux de société anciens

Encadreur d'art
92700 COLOMBES
Tél : 06.89.55.10.06
email :
chervouin@wanadoo.fr
n° SIRET : 519 769 996 0001